École normale supérieure

L’Europe

Barcelone, la ville et le port


Les photographies présentées ici sont librement disponibles pour une utilisation pédagogique. En revanche, toute utilisation pour une publication ou reproduction sur un site Web ne peut se faire qu’à la stricte condition de citer la source  et l’URL de cette page avec la date de consultation.

Merci à François Saur et à Éloïse Libourel pour les photographies.

Pour accéder aux photographies et aux commentaires, il suffit de cliquer sur l’image.

Portfolio

(Sagrada Familia) :: La Basilique de la Sagrada Familia est un emblème de Barcelone. Symbole de l'architecture moderniste, le lieu de culte a été dessiné par l'architecte catalan Antoni Gaudi qui en commence la construction en 1882. Aujourd'hui, les travaux se poursuivent et sont entièrement autofinancés par les entrées vendues aux touristes. © Éloïse Libourel, 2011 (Fondation Tapiès) :: Dans l'Eixample, les bâtiments modernistes rivalisent de créativité. La Fondation Antoni Tapiès, dédiée à l'oeuvre du peintre, est surplombée d'une sculpture originale... © Éloïse Libourel, 2011 (Miro) :: À Barcelone, de nombreuses oeuvres d'art ponctuent l'espace public, en particulier des sculptures de Joan Miro, comme ici sur le Passeig de Colon, devant le bâtiment historique des Postes. © Éloïse Libourel, 2011 (La Boqueria) :: Sur la Rambla, le marché Saint-Joseph, dit La Boqueria, est le plus populaire de la ville. Il date de 1836. © Éloïse Libourel, 2011 (Commerces Boqueria) :: À l'intérieur de La Boqueria, on trouve tous types de commerces de bouche, dans une organisation très colorée qui en fait l'un des hauts-lieux touristiques de la ville. © Éloïse Libourel, 2011 (Panorama Sagrada) :: Depuis le Parc Guell, la vue sur Barcelone offre un paysage marqué par la Sagrada familia, ici à gauche et les tours du quartier olympique, à l'arrière-plan, points de repère remarquables de la ville. © Éloïse Libourel, 2011 (Tour Agbar) :: Un autre point de repère important est la tour Agbar (Aguas de Barcelona), dessinée par Jean Nouvel et inaugurée en 2005. Elle se situe sur l'avenue Diagonal et est la porte d'entrée du quartier 22@, district technologique métropolitain. On note également le plan en damier de l'Eixample, particulièrement visible depuis les hauteurs. © Éloïse Libourel, 2011 (Rénovation urbaine) :: Sur l'avenue Parallel, entre la place d'Espagne et le port, des quartier anciennement industriels sont en cours de rénovation. Ici, un immeuble récent qui contraste avec l'architecture du reste de la rue. © Éloïse Libourel, 2011 (Patrimoine industriel) :: Le long de Parallel, la reconversion des friches laisse place à une patrimonialisation de l'activité industrielle dans l'espace public. Des éléments comme les cheminées d'anciennes usines sont intégrées au bâti, tandis que des éléments de machinerie sont érigées en oeuvres d'art dans les parcs. © Éloïse Libourel, 2011 (Desalojo) :: Le quartier situé entre l'avenue Sant Antoni et l'Université correspond à un ancien village, désormais inclus dans l'Eixample. Il est marqué par des bâtiments vétustes et des logements vides. Ici, l'immeuble est devenu un squat et la façade est réinvestie par une oeuvre d'art et des écriteaux dénonçant la vacance des logements à des fins de promotion immobilière à Barcelone. © Éloïse Libourel, 2011 (Quartier gothique) :: Dans le quartier gothique, très touristique, les ruelles étroites regorgent de petites boutiques aux devantures particulièrement colorées. © Éloïse Libourel, 2011 (Chevaux) :: Dans le quartier gothique, des panneaux indiquent le sens de circulation pour les chevaux, rappelant le passé du quartier. © Éloïse Libourel, 2011 (Babel) :: Dans le quartier olympique, créé pour les JO de 1992, l'un des principaux bâtiments est construit en forme de tour de Babel. © Éloïse Libourel, 2011 (Perspective olympique) :: La perspective principale du quartier olympique est marquée par deux gratte-ciels et une avenue qui débouche sur la Sagrada Familia. © Éloïse Libourel, 2011 (Plage olympique) :: Vue de la plage. Le quartier olympique se détache nettement au bout de la promenade. Une oeuvre d'art qui évoque un poisson en marque l'entrée. © Éloïse Libourel, 2011 (Plage et port) :: Vue de la plage. À l'arrière-plan, une nouvelle tour de bureaux marque la limite entre darse de plaisance et port industriel. © Éloïse Libourel, 2011 IMG/jpg/Port-2.jpg (Microfalaise) :: Au mois de mars, les plages n'ont pas encore été préparées pour l'été. Soumises à une forte érosion, elles présentent des microfalaises d'une hauteur de plus d'un mètre parfois. Avant la saison touristique, du sable est amené pour recréer des plages en pente douce. © Éloïse Libourel, 2011 (Rodalies) :: Station de Rodalies (trains de banlieue) Catalunya. Ces trains très réguliers jouent à Barcelone un rôle similaire aux RER à Paris. © Éloïse Libourel, 2011 (Métro) :: Extension du métro de Barcelone : "L9, la ligne la plus longue qui rend les distances plus courtes". Dans les stations, de vastes campagnes d'affichages vantent l'extension du réseau, qui se veut comparable au réseau parisien. © Éloïse Libourel, 2011 (21.) :: Vue du port prise depuis le fort qui domine la ville (Montjuic) en direction du sud-est. Elle montre les quais de déchargement des porte conteneurs, le terre plein où ceux-ci sont entassés. On remarque la relative exigà¼ité du terre-plein, qui est un des facteurs limitant du port : comme tous les ports méditerranéens la montagne est proche et les espaces plans rares et très disputés ( les quais, les espaces de stockage, les voies de circulation. © François Saur, 2011© François Saur, 2011 (22.) :: Faisant la jonction entre le port de marchandises moderne et le port de plaisance, le port des trafics divers (ciment, céréales, déblais de construction, métaux) est réservé à des navires de petite taille ( moins de 40 000Tx) qui font essentiellement du cabotage (intense en méditerranée) © François Saur, 2011 (23.) :: Une partie du port pétrolier, avec ses réservoirs. Ce port est situé à l'extrémité de la ville, à proximité de l'entrée du port moderne. Le grand port pétrolier espagnol est celui de la Corogne, sur l'Atlantique et à la croisée des routes d'hydrocarbure. © François Saur, 2011 (24.) :: Vue du port de transport des voyageurs. C'est le plus important de la méditerranée. Au premier plan, les ferries puis plus loin les navires de croisière, à l'arrière plan le port de tourisme (voile et moteur très développée). Les deux grands bâtiments forment le " world trade center ", les deux pylônes supportent le téléphérique qui permet de passer d'un bord du port à l'autre. © François Saur, 2011 (25.) :: Deux portiques pour charger un navire : ici un porte-conteneur " moyen " (20 000 boîtes). © François Saur, 2011 (26.) :: Le port de marchandises. Au premier plan, le port des conteneurs. De l'autre coté, à l'arrière-plan, un quai pour les navires " roll on/roll of ". © François Saur, 2011 (27.) :: Appontement d'un petit tanker. Celui-ci est de taille modeste et montre bien le côté secondaire de cette activité à Barcelone (uniquement pour le ravitaillement local). © François Saur, 2011 (28.) :: Porte-conteneur en train d'être chargé : la particularité est la faible taille du navire, caractéristique de la région, qui multiplie les lignes de cabotage et dont les navires sont adaptés aux conditions des ports méditerranéens de faible taille ( en particulier sur la rive méridionale et croate). © François Saur, 2011 (29.) :: Détail du port de produits chimiques, en particulier les engrais. © François Saur, 2011 (30.) :: Entrée par la passe sud ouest du port, avec, en bordure de la mer, les réservoirs de pétrole (plus nombreux que ceux de la photo précédente), vue d'avion. © François Saur, 2011 (31.) :: Photo d'ensemble du port commercial est. Il faut surtout noter les navires qui sont ancrés au large et qui attendent l'autorisation d'entrer. L'attraction d'un port repose sur sa capacité de déchargement limitant les temps d'attente. © François Saur, 2011 (32.) :: Centre de réparation navale du port. On voit sur la gauche de la photo une forme flottante permettant la mise au sec des navires. Le gratte-ciel, en arrière-plan, est le plus récent de Barcelone. © François Saur, 2011 (33.) :: Le port des ferries. Un ferry est à quai. On distingue le quai de transbordement avec les bâtiments administratifs qui le desservent. © François Saur, 2011 (34.) :: Vue d'ensemble des ateliers de réparation navale. Remarquer les grues traditionnelles, qui se font de plus en plus rares dans les ports modernes. © François Saur, 2011 (35.) :: Sculptures modernes marquant l'entrée du port de tourisme et du port construit pour les jeux olympiques. À l'arrière plan se dessinent les " ramblas " qui aboutissent au port. © François Saur, 2011 (36.) :: Détail du world trade center, vaste centre d'animation comportant magasins, restaurants, piscine, aquarium, musée, à l'arrière plan la colonne de Colomb. Bel exemple de renouvellement urbain réussi d'un vieux port. © François Saur, 2011 (37.) :: Vue d'une partie du port Vell, transformation moderne du vieux port pour la plaisance. © François Saur, 2011

Contact

Leïla Vignal

Directrice du département
48 boulevard Jourdan - 6e étage, bureau 31
75014 Paris

leila.vignal@ens.psl.eu

Romain Leconte

Directeur des études
48 boulevard Jourdan - 6e étage, bureau 33
75014 Paris

romain.leconte@ens.psl.eu

Jean-Etienne Nguimbous

Gestionnaire administratif
48 boulevard Jourdan - 6e étage, bureau 34
75014 Paris

Tel. : 01 80 52 13 40

jean-etienne.nguimbous@ens.psl.eu

 

 

Plan